lundi 8 juillet 2013

Eben-Hézer

Les résidents de la fondation Eben-Hézer

Je continue à dessiner au service civil. Comment arrêter lorsqu'on a prit goût ?
 Pas de prise de tête sur l'exactitude des proportions.
 Des dessins vivants, riches en couleurs, réalisé sur le vif, face à face.















Aucun commentaire:

Publier un commentaire